La Compagnie Candide entreprise artistique et culturelle

Médiations

Radihopital

Créations sonores en résidence au centre hospitalier de Givors - Saison 13-14.

Dans le cadre du programme régional Culture et Santé, la Compagnie Candide a développé en partenariat avec l’hôpital de Montgelas et la Fondation Bertholon Mourier à Givors un atelier de création radiophonique entre avril 2013 et avril 2014.

Accompagnés par Rémi Salas et Caroline Arnaud, patients, équipes soignantes et résidants ont réalisé des séquences sonores sur des thématiques aussi variées que les archives municipales, le voyage, le quotidien de l’hôpital et le portrait.

De l’écriture au montage, en passant par l’enregistrement, ils ont participé aux différentes étapes de réalisation d’une création sonore, en suivant des méthodes différentes selon les thèmes.
Journaliste, lecteur, conteur, chef d’orchestre ou chanteur, ils ont exploré différents types de langage sonore et de composition.


Le résultat : des œuvres aux couleurs variées chaudes ou froides, jamais tièdes, à écouter sans modération. 

Réalisation : Caroline Arnaud et Rémi Salas.
Mixage : Ourida Sid.
Accompagnement : Corinne Chavanoud, Emilie Sanou.
Remerciements : Jacques Weber, le centre hospitalier de Givors et tous les participants.

Avec le soutien du ministère de la culture et de la communication - DRAC Rhône-Alpes, de l’ARS Rhône-Alpes et de la Région Rhône-Alpes - dans le cadre du programme régional Culture et Santé.

Le bureau des archives

Lors de cet atelier, les participants se sont appropriés une ou plusieurs archives de la Ville de Givors et l’ont mise en son. En prenant comme support la mémoire de la Ville ils ont appréhendé la création sonore à travers la voix.

Cartes postales sonores

Comment créer des paysages sonores, des ambiances, des couleurs, des odeurs, des lumières avec le son ?
Ces cartes, imaginaires ou réelles, ont été écrites par les participants à partir de leur texte et d’une base de sons apportée par les intervenants, restituant ainsi des lieux, des espaces, des paysages, en un mot du voyage.

Vidal vital

Jouer avec le langage de l’hôpital, celui des patients ou du personnel, créer des poésies sonores se rapprochant du slam… Ou comment détourner un langage empreint de termes techniques, médicaux, et de maladie pour en extraire poésie et humour.

Portraits sonores

Dernière étape de l’atelier, les participants ont revêtu le costume de journaliste pour créer des portraits sonores : ceux de patients qu’ils côtoient, ceux du personnel. Ces portraits se croisent et se font écho dessinant un tableau coloré et vivant des âmes de l’hôpital.